05/09/2006

diva diva diva

Un mois après la disparition d’Elizabeth Schwartzkopf, une autre diva s’éteint : Astrid Varnay est décédée à Munich à l'âge de 88 ans...

DR (1)

Un mois après la disparition d’Elizabeth Schwartzkopf, une autre diva s’éteint : Astrid Varnay est décédée à Munich à l'âge de 88 ans. La chanteuse suédoise naturalisée américaine fut l'une plus grandes sopranos dramatiques, « pilier » wagnérien du renouveau du Festival de Bayreuth. Née en 1918 à Stockholm Varnay émigre aux Etats-Unis à l'âge de deux ans, débutant au Met de New York en 1941 en Sieglinde (La Walkyrie), plaçant sa carrière naissante sous le signe d'un compositeur, Richard Wagner, auquel on ne cessera de l’associer.

Membre de la troupe du Met jusqu'en 1958, ses débuts en Europe datent de 1948, d'abord à Londres puis à Florence. Mais c'est en Allemagne qu'elle s'impose le plus sûrement sur le Vieux Continent. A la réouverture du Festival de Bayreuth en 1951, elle est engagée sans audition. Elle chantera dans la Tétralogie sous la direction de Karajan ou Knappertsbusch.

Jusqu'en 1968, pendant 17 ans, Astrid Varnay se produira chaque année à Bayreuth, sans renoncer à apparaître à Salzbourg, Milan, Vienne, Buenos Aires, Chicago et San Francisco.

20:47 Écrit par Nanesse dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.